L’hôtel la Concorde de Kara a servi de cadre les 25 et 26 mars 2019 à un atelier de formation des acteurs intervenant dans la protection des personnes vulnérables dans les régions de la Kara et des Savanes en période de catastrophes naturelles. La rencontre est à l’actif de l’UNICEF en collaboration avec l’Agence Nationale de Protection Civile et la Direction Régionale de l’Action Sociale.

L’atelier de Kara constitue la 2ème phase de la revue technique des procédures de prise en charge intégrée des enfants vulnérables dans un contexte normal et en situation de crise dans notre pays. Il vise à donner une réponse adéquate à toutes les questions de protection des enfants dans les situations d’urgences.

« On espère qu’à la fin des travaux, on aura le même niveau de compréhension c’est-à-dire comment gérer les cas de situation qui impliquent les enfants », a indiqué Mme Casimira BENGE, chef programme protection de l’enfant UNICEF- TOGO.

Au cours des deux jours de travaux, les participants qui sont entre autre les différents acteurs du gouvernement, les acteurs de la société civile et de la protection des enfants sont donc outillés sur plusieurs thématiques notamment : la protection de l’enfant en situation normale et en situation de crise, les engagements de l’UNICEF pour la protection de l’enfant dans les situations d’urgences et sur les différentes vulnérabilités affectant les enfants.

Reportage : OUTOUN Napo & OURO-AGORO Rachid