Deuxième et dernier jour des travaux du premier forum économique Togo -UE .Le chef de l’Etat Faure  Essozimna GNASSINGBE a participé à la première session de haut niveau qui avait pour Thème Togo le centre d’affaires d’investissement et de haute finance émergente d’Afrique de l’Ouest.

Cette session a été animée par des éminents conférenciers .Les autorités togolaise ont fait des efforts pour améliorer le climat des affaires mais comme tous les pays africains ,les efforts de la mondialisation pèsent sur le Togo selon l’ancien Directeur General du fonds monétaire international FMI.

Le Togo dispose de plusieurs atouts mais il faut un modèle de développement adopté.

Lionel zinsou, ancien premier ministre  du Benin propose que les modèles soient inventé au lieu de les importer. Pour Mme Ronke Amoni OGUNSULIRE ,représentante  SFI /Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest, la numérisation de tout ce qui est financier est l’une des solutions .

Le Togo peut progresser ,la croissance est possible si un bon choix est fait au niveau des stratégies de développement. Il faut y aller vite car tout retard dans la prise de décision ou tout retard sur les pratiques et normes internationales est invisible à l’économie.

Signalons que six sessions parallèle sont prévues ce vendredi avant la fin de la rencontre ,le secteur des services et l’économie digitale, le manufacturier, le tourisme ,la culture , l’économie bleue, l’éducation et la formation, entrepreneuriat  des jeunes et des femmes ,le rôle des partenaires au développement ,voila l’essentiel des thèmes qui ont fait l’objet des différentes sessions.