C’est parti pour une semaine de folle ambiance et de spectacle. Les luttes traditionnelles Evala en pays Kabyè ont donc démarré le samedi 13 juillet avec l’étape des préliminaires dans certains cantons. L’ouverture officielle a eu lieu dans le canton de Pya sur le terrain de l’EPP Kagnala en présence du chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE, des membres du gouvernement et de diverses autres personnalités.

Le ton de l’édition 2019 a été donné par les Evala de Pya-Lao. Face à Face, les évala de Lao-Haut et ceux de Lao-Bas. Au décompte final, les Evala de Lao-Haut ont dominé leurs congenaires de Lao-Bas par 27 victoires contre 16. Côté Ahoza, Lao-Bas gagne par 16 victoires contre 14 pour Lao-Haut. Pour le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi AGBETONYO: «Evala est un grand évènement qui relève notre pays d’abord en interne et sur plan international». Sur le terrain, tous les ingrédients sont au rendez-vous pour un bon spectacle : technique, ruse, endurance et surtout les chants et danses.

Emile PAMAZI et OUTOUN Napo