C’est le terrain cantonal près du marché de Koudjoukada qui a servi de cadre à cette finale le mardi 16 juillet 2019.

Dans l’arène, les Evala de Yadè-Haut contre ceux de Yadè-Bas. Successivement, les Evala de la 3ème année, de la 2ème année, de la 1ière année, les jeunes ou Ahoza et enfin les champions des deux camps se sont affrontés sous le regard admiratif du Président de la République. Les lutteurs étaient tous endurant mais les Evala de Yadè-Bas ont été plus réalistes. C’est ainsi que, dominés au début des empoignades, ils ont fini par rattraper puis battre leurs congénères de Yadè-Haut par 24 victoires contre 21. Le titre de champion est également  remporté par le camp Yadè-Bas.

Il faut signaler qu’avant la finale de Yadè, le chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE a suivi dans le canton de Pya le quart de finale livré entre les coalitions Akéi-Lao et Kiyoudè-Gnama. Il était entouré du premier ministre, Komi Sélom KLASSOU, de la présidente de l’Assemblée Nationale, Yawa Djigbodi TSEGAN, des membres du gouvernement et des députés à l’Assemblée Nationale.

Au terme de ce quart de finale empreinte de faire-play, les Evala de la coalition Akéi-Lao ont pris le dessus sur ceux de la coalition Kiyoudè-Gnama par 20 victoires contre 14.

Emile PAMAZI, Claude KELEOU et OUTOUN Napo