L’édition 2019 des luttes traditionnelles Evala a amorcé sa phase ultime avec l’étape des finales.

Le chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE a assisté le mercredi 17 juillet 2019 à la 3ème finale dans le canton de Bohou. Il avait à ses côtés le premier ministre, Komi Sélom KLASSOU, la Présidente d l’Assemblée Nationale, Mme Djigbodi TSEGAN ainsi que diverses autres personnalités.

Bohou-Haut contre Bohou-Bas, c’est l’affiche de cette rencontre qui s’est déroulée sur le terrain cantonal à l’EPP Konzonzi. A la fin des empoignades, la victoire est allée à Bohou-Haut. 13 victoires contre 11 au niveau des Evala et 04 victoires contre 02 côté Ahoza.  Mais la joie n’est pas totale à Bohou-Haut, son champion ayant perdu face à celui de Bohou-Bas.

Déjà dans la matinée, le Président de la République a suivi deux demi-finales dans le canton de Pya. La première rencontre a opposé les Evala de la coalition Akéi-Lao-Kiyoudè-Gnama  aux Evala de Tchamdè sur le terrain de l’EPP Centrale. Score final de la compétition : 58 victoires pour la coalition Akéi-Lao-Kiyoudè-Gnama et 15 pour Tchamdè.

Le terrain du CEG Kagnalada a servi de cadre à la 2ème demi-finale disputée entre les Evala de la coalition Kadjika-Awidina-Kodah et ceux de Pitah. Au décompte final, la coalition Kadjika-Awidina-Kodah gagne Pitah par 11 victoires contre 05.

Emile PAMAZI et OUTOUN Napo