La Fédération des Unions des Groupements de Femmes de la Kozah (FUGFK) a célébré le vendredi 16 Aout 2019 l’apothéose de la célébration du 10ème anniversaire de la FUGFK couplée de la célébration en différé de la Journée de la Femme Africaine. Ces deux évènements ont eu pour cadre le palais des congrès de kara où un Concours de chants et une mini-foire d’exposition ont eu lieu.

Les femmes de la Kozah ont voulu à travers ce double évènement dans un premier temps témoigner leur adhésion au thème retenu pour la célébration de la journée internationale de la femme africaine à savoir : «Le PND, un levier pour l’autonomisation de la Femme togolaise», thème qui est conforme à la vision de leur Fédération. Dans un deuxième temps elles ont voulu marquer une pause pour évaluer le chemin parcouru après 10 ans d’existence et définir les perspectives d’avenir. Elles ont saisi l’occasion pour rendre hommage au Président de la République, Faure Essozimna GNASSIGBE pour la création du PND qui est un cadre idéal pour l’émergence des femmes à travers les activités génératrices de revenu. Pour la présidente de la FUGKF, Mme KABIYA-LEM Kossiwa : « les activités s’inscrivent dans la vision du chef de l’Etat de sortir les femmes de la précarité ».

Le préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hèmou Badibawou a exhorté les femmes à augmenter leur insertion dans tous les domaines professionnels et à combattre les préjugés qui freinent leur évolution. Il a également encouragé les femmes à saisir l’opportunité que va offrir l’agropole de Kara afin de renforcer leurs capacités au même titre que les hommes.

Jacqueline TOKI et OUTOUN Napo