Kara abrite du Jeudi 28 au 30 Novembre 2019 la troisième réunion  transfrontalière  de lutte contre le charbon bactéridien  entre le Bénin et le Togo. La rencontre présidée par le ministre en charge de l’élevage Koutéra BATAKA réunit les acteurs impliqués dans cette lutte avec pour objectif, de  faire le bilan à mi-parcours des quatre (04) années du projet de lutte contre le charbon bactéridien au Bénin et au Togo.

En effet, le charbon bactéridien constitue une zoonose majeure endémique qui sévit dans les région des savanes et de la Kara au nord du Togo. Le Bénin connait la même situation une synergie d’actions s’impose  pour combattre cette maladie et sauver nos populations. La réunion de Kara se veut alors un cadre pour passer en revue les recommandations de la 2ème réunion transfrontalière tenue à Parakou au Benin en Novembre 2018.

La coordinatrice nationale du projet de lutte contre le charbon bactérien, Docteur KOMBIAGOU Kinam a indiqué que : « Durant les travaux les participants vont passer en revue le bilan des années d’exécution de la convention d’appui de l’UEMOA entre les deux (02) pays, évaluer, les acquis et les difficultés enregistrées et faire des recommandations pour améliorer la gestion du projet dans la  protection des animaux et des hommes ». M. GBAGUIDI Alias Marcelin Docteur et chef de la délégation Béninoise a pour sa part fait savoir que le lutte qui est menée au Bénin contre la maladie est la même que celle du Togo et qu’avec le projet le taux de vaccination a été élevé qu’avant.

Théophile LEMHAROU et DODO Djéni