Depuis sa création en 2014, le Fonds National pour la Finance Inclusive FNFI enregistre déjà des résultats très encourageant. Cet instrument de lutte contre la pauvreté initié part le chef de l’Etat a fait du chemin en octroyant plus d’un million de crédit à des jeunes togolais hommes et femmes qui couvrent les secteurs d’activités génératrices de revenu. 87 milliards de FCFA, tel est le montant de ces crédits à 384 milles femmes qui ont pu rembourser 95% de leurs crédits. Fort de tous ces progrès, le FNFI entend évoluer d’avantage d’oû la mise en place de ces deux nouveaux produits. Le premier produit dénommé KIFFE est destiné aux jeunes apprentis en cours ou en fin de formation dans les centres retenus par l’Etat.

Le second produit N’Kodédé est principalement destiné aux femmes bénéficiaires du service du FNFI qui ont fini leur remboursement.

En lançant ces deux produits le jeudi 16 janvier 2020, le chef de l’Etat s’est réjoui des performances enregistrées par le FNFI en 6 ans et remercie le groupe ORABANK son partenaire pour son soutien à l’entreprise. Le président Faure a encouragé les jeunes à s’intéressé à l’entreprenariat en vue de leur prise en charge par eux même.

Valentin ADJALIMBASSE et BOUKPESSI Hadarou