Le chef de l’tat Faure Essozimna Gnassingbé est convaincu que l’un des secteurs qui peuvent permettre à notre pays de se  développer est le secteur agricole.

C’est pourquoi il a multiplié des initiatives pour faciliter le travail des acteurs de ce secteur, notamment les producteurs. Parmi ces initiatives, le mécanisme incitatif de financement agricole(MIFA). A Tchamba, le président  de la république est allé rencontrer les producteurs et assister à la signature de la convention de financement du projet de développement de PME- PMI par ALIFA fond pour un montant de 7,5 Milliards de FCFA. Les documents ont été signé par le PDG de Alifa fond HUSSEIN YASINE  ALNOWES  et le ministre de l’économie et des finances SANI YAYA.

Les producteurs agricoles dont trois ont reçu des chèques symboliques par la voix de leur porte parole OLU ADARA ont salué à juste titre les différentes actions du gouvernement en leur faveur.

Le préfet de Tchamba Madame AÏCHA Titikpina tout comme le ministre en charge de l’agriculture, de la production animale et halieutique  KOUTERA Bataka  ont exprimé leur reconnaissance  au chef  de l’état pour des différentes initiatives en faveur du monde agricole. Le ministre BATAKA a surtout relevé  la hausse de la production grâce au soutien et à l’attention apporté au secteur  agricole.

Dans son intervention le chef de l’état a appelé les jeunes à embrasser le secteur agricole pour accroitre la production, avec les moyens modernes actuels le financement est disponible avec le MIFA, il faut produire pour réduire l’importation des produits  agricoles a insisté le président de la république. Sans la sécurité rien n’est possible ; c’est pourquoi  FAURE  GNASSINGBE a appelé à la vigilance collective, surtout en cette période électorale que nous allons aborder dans quelque jours.il faut signaler que le chef de l’état a également visité les stands d’une foire agricole.

EMILE PAMAZI &  BOUKPESSI HADAROU