7 minutes

Les responsables des établissements publics d’enseignement technique et de la formation professionnelle des régions Centrale, Kara et Savanes étaient du 11 au 15 Avril 2022 à Kara en atelier de formation sur l’élaboration et la mise en œuvre des projets d’établissement. C’est une initiative de l’Institut Nationale de Formation et de perfectionnement Professionnelle (INFPP).

« La formation a porté sur l’analyse des parties prenantes, le diagnostic interne et du territoire des parties prenantes, l’analyse des données collectées auprès des acteurs et le plan d’action », a décrit le consultant en formation professionnelle, Ambroise TOGLO.

Selon le Directeur de l’INFPP, N’GUISSAN Kossi Emile, représentant le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat : « Un centre ou un établissement de formation doit être aux services des populations. Pour mieux servir, il est important que chaque établissement ait un projet d’établissement qui donne un plan d’action ».

« Ces projets d’établissement conduisent nécessairement à une amélioration de la gouvernance de nos établissements », a-t-il ajouté.

Cet atelier de formation est un coup de pouce pour les participants. A en croire le proviseur du Lycée technique de Mango, GARBA Gibrila : « Avant cette formation, nous naviguions à vue et à partir de cet instant, nous savons qu’un établissement ne doit pas être manégé comme nous le faisions avant ».

La rencontre a reçu le soutien financier du Fonds National de Formation et de Perfectionnement  Professionnel (FNFPP). Le ton de cette rencontre a été donné par le préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hèmou Badibawou. Il a exhorté les participants à mettre à profit les acquis de cette formation car a-t-il indiqué, la réussite de l’enseignement passe par les premiers responsables.

ISSIFOU Soumaîla et OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.