5 minutes

Dans le cadre du renforcement de la sécurité aux frontières terrestres en vue de lutter plus efficacement contre l’expansion du terrorisme, de l’extrémisme violent et de la criminalité transnationale à travers un contrôle moderne des flux migratoires, un poste de contrôle frontalier sera construit à Kémérida dans la préfecture de la Binah.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a procédé le Jeudi 04 novembre à la pose de la première pierre. Le poste frontalier sera construit grâce aux partenaires que sont l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et le Ministère Fédéral Allemand des Affaires Etrangères.

« Lorsque les éléments qui sont aux postes de frontières ne sont pas dans de bonnes conditions, lorsqu’ils n’ont pas de bons équipements, il va sans dire qu’il y a des choses qui peuvent échapper » a déclaré le Ministre Yarke Damehane avant d’inviter les entreprises à un travail bien fait. Pour la représentante de l’OIM au Togo,  Ghana et au Bénin, les frontières bien gérées sont gage de la stabilité nationale et régionale. L’ouvrage sera construit et équipé dans un délai de six mois.

Pierre FINTAKPA LAMEGA & Rachid OURO-AGORO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.