Les peuples Kokomba et Bassar se sont donnés rendez- vous le samedi 07 Septembre 2019 à Bassar chef lieu de la préfecture du même nom pour célébrer leur fête traditionnelle appelée D’PONTRE N’NIDAK. L’événement a eu lieu au stade municipal de la ville en présence du Ministre de la Culture Kossivi EGBETOGNO représentant le chef de l’Etat. Selon M. Kossivi EGBETOGNO : « Au delà de son essence agraire D’PONTRE N’NIDAK offre l’occasion de partager, d’invoquer avec les divinités et de se définir les perspectives avec de bonne raison d’espérer ».
La fête traditionnelle des ignames D’Pontre N’NDAK en pays Kokomba et Bassar est célébrée d’une manière rotative. Cette année, c’est la préfecture de Bassar à qui est revenu l’honneur d’accueillir l’édition 2019.

Les filles et fils du grand Bassar vivant au Togo et ceux de la diaspora se sont donc retrouvés pour non seulement célébrer l’igname mais également pour réfléchir ensemble sur le développement de leur préfecture respective.

D’Pontre N’NDAK signifie gouter la nouvelle igname, une célébration qui traduit le respect d’un contrat entre les paysans agriculteurs et les ancêtres qui avant tous travaux champêtres doivent être invoqués.
Pour l’édition 2019, D’Pontre N’NDAK a été célébrée sous le thème : « Révalorisation des cultures traditionnelles des peuples Bassar et Kokomba ». Un thème qui vient interpeller les deux peuples sur la conservation de leur culture.
Reportage : Valentin ADJALIMBASSE et AGBERE Djalilou