Les responsables du projet intitulé « Renforcement de la résilience des communautés locales par une gestion concertée et durable des éco-système forestiers et des terres » avec l’appui financier de l’Union Européenne (UE) ont organisé Mercredi, 18 Novembre 2020 au Palais des Congrès de Kara, un atelier régional de validation des résultats des études  thématique des forêts communautaires de Katandjala (Bassar) et de Daoudè et Efolo (Assoli) dans la région de la Kara.

Financée dans le cadre du Programme d’Action Locale contre les Changements Climatiques (PALCC) et de l’Alliance Mondiale de la lutte contre les Changements Climatiques (AMCC+) et mis en œuvre dans les régions de la Centrale, Kara et Savanes, il vise plusieurs résultats dont les capacités des communautés locales sont renforcées en matière de lutte contre la dégradation des terres et des forêts. Il s’agissait au cours de l’atelier pour les acteurs impliqués dans la gestion des forêts communautaires d’apprécier, analyser et de valider les résultats des études menées  par le projet. Une fois validés les résultats des études deviennent un outil de référence en planification, comme l’indique KAMBOGUE Fidèle, Assistant technique. «Ce document va servir à la planification des actions mais aussi aux stratégies qu’on doit adopter autour de la forêt ».

 

Les travaux ont été ouverts par le préfet de la Kozah, le Colonel BAKALI Hèmou Badibawou. Celui-ci a invité les participants à travailler à la mise sur pied d’un document qui permette la gestion concertée des forêts communautaires. Le préfet BAKALI a exprimé sa gratitude au gouvernement et aux partenaires pour l’accompagnement des populations dans la réussite de la mission.

Théophile LEMHAROU & OURO-AGORO Rachid