9 minutes

L’avant-projet de loi portant code de l’urbanisme et de la construction a été validé au cours d’un atelier organisé par le ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière les 12 et 13 décembre 2023 au Palais des congrès de Kara. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Infrastructure et de Développement Urbain (PIDU).

Les travaux ont été présidés par le ministre en charge de l’urbanisme, Kodjo ADEDJE. Ces travaux ont connu la présence des Maires, des autorités administratives et des acteurs du secteur public et privé ainsi que des membres de la société civile.

« Le document issu de l’atelier doit nécessaire répondre aux aspirations des populations togolaises, permettre un aménagement durable du territoire, favoriser le développement économique et enfin garantir l’inclusion sociale et renforcer l’efficacité administrative », a déclaré le ministre ADEDJE à l’ouverture des travaux.

VISITE 3

Les participants de cet atelier ont pendant deux jours parcouru et amendé le document. Ils ont aussi apporté des suggestions avant de passer à la validation du rapport provisoire de l’avant-projet de loi portant code de l’urbanisme et de la construction.

Précisons qu’en marge de cet atelier de validation, le ministre Kodjo ADEDJE accompagné des autorités de la Kozah s’est rendu sur le chantier de construction du pont sur la rivière Kpèlèouwayi et de l’aménagement de la rue Abattoir-Don Bosco longue 1500m.

VISITE

« Ce pont de 40m relie deux quartiers et c’est d’une importance capitale pour les populations riveraines qui vont devoir se déplacer librement. Les travaux ont pris du retard, mais l’entreprise SATOM que je salue a fait un bon travail. Le niveau d’exécution des travaux nous réconforte. L’entreprise va pouvoir tenir dans les délais pour qu’au 31 janvier 2024, que nous puissions réceptionner ces travaux. Nous ne cesserons au niveau du gouvernement de présenter toute notre gratitude au bailleur que nous avons notamment la Banque Mondiale qui finance ces ouvrages », a souligné le ministre ADEDJE.

VISITE 4

Le PIDU vise entre autres à améliorer l’accès aux services d’infrastructures de base de la population des quartiers les plus défavorisés des municipalités bénéficiaires en réhabilitant, restaurant et améliorant les infrastructures urbaines.

OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *