8 minutes

Les élèves officiers de la 24ème promotion de l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT) de Pya ont reçu le vendredi 24 Septembre 2021 leurs épaulettes de Sous-lieutenant dans le strict respect des mesures barrières contre le coronavirus. Baptisée « Promotion 2 Février », elle est composée de 61 élèves officiers et a pour parrain, le Général de Division Aérienne, Zakari NANDJA. Ils sont désormais aptes à servir la patrie après deux années passée à l’EFOFAT.

« Chers élèves de la « Promotion 2 Février », au terme de votre formation, vous êtes assez armés pour aller au-devant de vos responsabilités d’officiers. Toutes les connaissances acquises en enseignement militaire et académique vous permettront de vous adapter aux nouvelles donnes et répondre efficacement aux défis sécuritaires actuels », a déclaré le Directeur Ecole, le Lieutenant colonel KILIMOU Manzama-Esso.

Au cours de cette cérémonie présidée par le Chef d’Etat Major Général des FAT, le Général de Brigade Dadja MAGANAWE, les élèves officiers de la 25ème promotion ont reçu leur baptême et le nom de leur parrain.

Elle est donc baptisée « Promotion Loyauté » et a pour parrain Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise. Ces élèves officiers ont reçu le drapeau qui est le symbole de l’école des mains de leurs ainés de la 24ème promotion.  Dans son discours de circonstance, le Chef d’Etat Major Général des FAT a rendu hommage au Président de la République, Chef des Armées pour les efforts de dotation des outils de défense et de sécurité.

« Ce projet a pris sa vitesse de croisière avec le vote en Décembre 2020 par l’Assemblée Nationale togolaise de la loi de programmation militaire 2021-2025. Cette loi historique consacrera de profondes mutations dans le quotidien de nos unités », a souligné le Général de Brigade Dadja MAGANAWE.

L’évènement s’est déroulé en présence du représentant de la Présidente de l’Assemblée Nationale, l’honorable IHOU Atigbé, président de la commission Défense à l’Assemblée.

Pierre FINTAKPA LAMEGA et OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.