L’examen du Baccalauréat première partie (Bac 1) a démarré le mardi 19 Août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. A Kara, pour s’assurer du début effectif des opérations, le préfet de la Kozah et le DRE région de la Kara ont effectué chacun une tournée dans quelques centres d’écrits. Le Colonel BAKALI Hèmou Badibawou était lui dans la Kozah tandis que le DRE était dans la Binah. Que ce soit dans la kozah ou dans la Binah, c’est sous une pluie battante que les élèves et enseignants ont  répondu présent à ce rendez-vous annuel. Partout le constat est le même, tout se déroule dans le respect des mesures barrières en cette période de crise sanitaire. L’examen a débuté avec l’épreuve de français. Dans la Kozah le Colonel BAKALI Hèmou Badibawou accompagné de l’inspecteur TCHASSE BIKANTEM ont sillonné les centres d’écrits d’Atchangbadè, Kara – Sud, du collège Espoir, du Lycée Kara 1, du CRETFP, de yadè-Bohou et de Pya. « Les conditions sont réunies pour que les candidats composent dans la sérénité », a déclaré l’inspecteur TCHASSE qui a rendu un hommage au chef de l’Etat et à son gouvernement pour la réorganisation de l’année scolaire.

Quant au  Directeur Régional de l’Education région de la Kara, il était notamment au Lycée Kétao et au Lycée Pagouda. « Les conditions sanitaires sont réunies: il y a les dispositifs de lavage de mains et les gels hydro alcooliques dans les salles. Il n’y a pas une seule personne qui se retrouve sans bavette », a indiqué M. GNONEGUE Kodjo..

Il faut préciser que dans la région de la Kara, ils sont 7 790 candidats dont 4 773 garçons et 3017 filles à composer soit une augmentation de 19,35 % par rapport à l’année dernière. Bonne chance à tous les candidats.

Jacqueline TOKI et OUTOUN Napo