5 minutes

Le Réseau des Associations de femmes en Action pour le Développement (RAFAD) a initié du 23 au 24 Mars 2021 à Kara, une session de formation à l’endroit des femmes de quartiers et des organisations féminines. Cette rencontre qui a porté sur l’importance de la participation de la femme à la gouvernance locale, la vie associative et le développement organisationnel a pour objectif de renforcer les capacités des femmes sur la vie associative, la gouvernance locale et les outiller sur les textes juridiques en faveur des femmes.

Elle se situe dans le cadre du projet : « Renforcement du Leadership féminin pour une gouvernance locale participative et équilibrée dans la ville de Kara ».

« Ce projet va outiller les femmes à gérer de façon responsable leurs associations à partir desquelles elles seront capables de pouvoir donner une contribution pour leurs communautés », a expliqué M. TCHALA Frédéric Ezolam, formateur et consultant en développement local.

« Que les femmes puissent être représentatives lors des échéances et participer à la gestion de la vie publique », a-t-il souhaité.

Cette formation a eu lieu grâce à l’appui technique et financier du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), un programme cofinancé par le BMZ et l’Union Européenne et mis en œuvre par la GIZ.

OUTOUN Napo & Rachid OURO-AGORO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.