Les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet de Filets sociaux et Service de Base (FSB) et du projet d’opportunités d’emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV) se sont retrouvés à Kara du 17 au 22 Août 2020 pour deux ateliers consacrés au bilan de la mise en œuvre de ces projets Co-initiés par le gouvernement togolais et la Banque Mondiale. A l’issue de cette rencontre, la Directrice Générale de l’ANADEB, Mme KATANGA Mazalo a animé un point de presse pour situer le public sur l’état d’avancement desdits projets.

Le projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vise à donner des opportunités aux jeunes pauvres et vulnérables sélectionnés dans le pays. Quatorze (14) jeunes bénéficient de ce projet qui prend en compte deux cent (200) villages de l’ensemble du pays.

Quant au projet Filets sociaux et Service de Base, il entend assurer aux ménages et communautés pauvres un meilleur accès aux infrastructures socio-économiques de base et aux filets sociaux. En tout, cent trente et une mille (131000) personnes vulnérables sont prises en compte pour ce projet. Ces deux projets initiés depuis 2017 sont à quelques mois de leur achèvement et les acteurs se sont donnés rendez-vous pour comptabiliser les acquis, ressortir les difficultés et envisager des approches de solutions pour chacune de leurs composantes.

« Au terme du bilan pour le premier semestre 2020 de l’année, les résultats bien qu’impactés par la crise sanitaire du coronavirus sont satisfaisants », a souligné la Directrice Générale de l’ANADEB, Mme KATANGA Mazalo. Elle en appelle à la collaboration de tous pour l’achèvement de ces projets dans les règles de l’art. Il faut préciser que les deux projets sont financés par la Banque Mondiale et le Togo à hauteur de plus de vingt six(26) milliards de francs CFA.

Valentin ADJALIMBASSE et OUTOUN Napo