Le premier colloque germano-ouest-africain a été organisée le mercredi 1er Juillet 2020  en  visioconférence sur le système des énergies durables et renouvelables, par la Faculté des Sciences et Technique de l’Université de Kara. L’objectif est d’amener les spécialistes, chercheurs et enseignants chercheurs des Universités de l’Afrique à partager les connaissances, savoirs et savoir-faire sur la thématique des énergies renouvelables et les nouvelles technologies avec leurs collègues d’Allemagne en général et de l’Université Technique des Sciences Appliquées de WILDAU en particulier.

«L’énergie nous l’avons choisi parce que pour moderniser l’agriculture, il faut disposer d’énergie. Sans eau il n’y a pas d’agriculture; que ce soit l’eau de rivière, de lac ou du sous sol, il faut la pomper à un moment donné et c’est là qu’intervient l’énergie», a indiqué le président de l’Université de Kara, Professeur SANDA Komla.

Les participants ont abordé en deux panels des sujets tels que: l’énergie renouvelable, apprentissage automatique, automatisation intelligente et robotique etc…. Il s’agit à terme de construire un centre de recherche sur les énergies durables et renouvelables à l’Université de Kara. Selon HARAKAWA Elias, membre du comité d’organisation du colloque: « C’est un centre qui va regrouper un certain nombre d’experts, d’enseignants chercheurs et de spécialistes du domaine de l’Afrique de l’Ouest pour échanger sur les procédures et les procédés à adopter dans ce domaine».

Ce projet de construction du centre de recherche sur les énergies durables et renouvelable à l’Université de Kara est le fruit de la coopération entre certaines Universités de l’Afrique de l’Ouest et l’Université Technique des Sciences Appliquées de WILDAU.

OUTOUN Napo et Frédéric TCHINGUILOU