8 minutes

La tradition a été renouée après une suspension de deux ans en raison de la pandémie du coronavirus. Les peuples du grand Bassar regroupant les natifs des préfectures de Bassar et de Dankpen ont célébré le Samedi 03 Septembre 2022 leur fête traditionnelle D’Pontre-N’Nidac ou la fêtes des ignames. C’est la préfecture de Dankpen qui a abrité les festivités marquant l’apothéose de la célébration de la nouvelle igname. En effet, cette fête de retrouvailles est célébrée chaque 1er Samedi du mois de Septembre et l’apothéose se déroule de façon rotative entre les deux chefs-lieux de préfecture.

« D’Pontre-N’Nidac est un rendez-vous culturel, un moment de recueillement et de réflexion sur les problèmes spécifiques aux peuples Bassar et Konkomba. C’est d’ailleurs le contenu du thème de cette édition : « D’Pontre-N’Nidac, facteur de cohésion socio-économique et de développement culturel », a souligné le Secrétaire Général du comité d’organisation, Nouhoum BONFOH.

Les manifestations se sont déroulées en présence du premier ministre, Madame Victoire Tomégah DOGBE qui avait à ses côtés plusieurs membres du gouvernement dont le ministre en charge de la culture, Kossi Gbégnon LAMADOKOU. Il a réitéré les remerciements des populations au chef de l’Etat et au gouvernement pour la politique de sauvegarde du patrimoine culturel du pays.

« D’Pontre-N’Nidac ou fête des ignames, au-delà des réjouissances populaires, est l’occasion annuelle de recueillir l’autorisation des divinités pour goûter à la nouvelle igname. Le thème retenu s’inscrit fortement dans la vision du chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE de faire de la culture la sève du développement endogène », a laissé entendre le ministre LAMADOKOU.

Il faut préciser que les deux préfectures sœurs constituent le grand grenier pour la région de la Kara. Les peuples du grand Bassar sont réputés dans la culture de l’igname communément appelée « Larboko ». Un défilé des différents groupes folkloriques et une dégustation des mets issus du Larboko et la visite de la foire agricole ont mis fin à la cérémonie. Rendez-vous à Bassar pour l’édition 2023.

OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.