NADOBA 1

L’un des phénomènes sociaux qui affecte dangereusement  les enfants est la traite. Selon plusieurs rapports, le phénomène est encore récurrents malgré les multiples actions du gouvernement en 2015 plus de deux mille (2000) enfants ont été victimes. Pour réduire voir enrayer ce fléau qui est national et transfrontalier, le Ministère de l’Action Sociale a initié une campagne nationale de sensibilisation. La séance de Nadoba le Mardi 08 Octobre 2019 a été présidée  par le Secrétaire Général du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, M. Stanislas BILEBA. Il  a relevé que le phénomène de la traite des enfants est lié à  la recherche du bonheur. A partir de plusieurs exemples, il a démystifié l’eldorado étranger et appelé les parents à plus de responsabilité. Le phénomène doit être éradiqué et  la contribution de tous est nécessaire selon M. Stanislas BILEBA. La traite des enfants a des conséquences néfastes énormes sur la jeunesse ; c’est pourquoi l’Etat a élaboré des textes pour réprimer les auteurs.

NADOBA 2

A travers des sketches, les  élèves du Lycée Nadoba ont démontré qu’ils connaissent désormais le phénomène. Ensemble avec les parents, ils ont  pris l’engagement de poursuivre la lutte. La campagne de sensibilisation qui s’est déroulée en présence du préfet de la Kéran, M. DOUTI N’Sarma, s’est poursuivie Mercredi  09 Octobre 2019 avec l’étape de Dimori dans la préfecture de Bassar. Quatre  préfectures notamment Tône, Kéran, Bassar et Vo sont concernées par cette campagne de sensibilisation.

Reportage : Emile PAMAZI et AGBERE Djalilou

Avatar

By tic tic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *