8 minutes

Après Sokodé le 12 Septembre 2022 et Dapaong le 14 Septembre 2022, Kara a accueilli le vendredi 16 Septembre 2022, l’atelier de renforcement des capacités sur le projet dénommé « Faire taire les armes ». La rencontre a réuni les acteurs impliqués dans la lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre. Lancé le 05 Septembre 2022 à Lomé par le conseil paix et sécurité de l’Union Africaine à l’échelle continentale et le 07 Septembre 2022 sur le plan national, le projet « Faire taire les armes » s’inscrit dans le cadre des activités marquant le mois de l’amnistie en Afrique édition 2022. Il est piloté par la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la circulation et le trafic illicite des Armes Légères et de petit calibre.

«  Les différentes crises que connait le continent ont entrainé une augmentation des flux d’armes, des minutions et des combattants dans la région. L’esprit de l’amnistie recommande que les personnes, qui remettent leurs armes détenues illégalement, ne fassent pas l’objet d’arrestations ou de poursuite judiciaires », a indiqué le Général Felix Abalo KADANGA, Président de ladite commission.

« La remise des armes détenues illégalement se fait au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie, alors que la régularisation pour ceux qui veulent posséder des armes s’effectue au bureau des préfectures », a précisé M. PAKA Mazah Jonas, Secrétaire Permanent de la commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petits calibres.

A l’occasion, les participants ont été sensibilisés au concept de l’amnistie des armes, la police de proximité ainsi que l’éducation à la paix. Au moins 40 millions d’armes légères et de petit calibres seraient en circulation sur le continent et 90% de ces armes seraient détenus illégalement par des civils selon une étude réalisée en 2019 par l’Union Africaine.

AGOUDA Abdel Razak et OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.