9 minutes

Des formateurs endogènes des régions des Savanes et de la Kara ont été formés les 03 et 04 2024 à Kara sur la thématique du handicap et la gestion des personnes handicapées. Cet atelier régional est initié par le Ministère de l’Action Sociale, de la  Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation.

Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du « Projet d’Appui à l’Insertion Socio-professionnelle des Personnes Handicapées du Togo (PAISPHT) ». Un projet initié par le gouvernement et piloté par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation.

 « La mise en œuvre du projet met ensemble beaucoup d’acteurs de l’état et des acteurs de la société civil. Les acteurs privilégiés, c’est la grande organisation qui est la FETAPH (Fédération Togolaise des Associations des Personnes Handicapés). Autres acteurs vraiment important, c’est les artisans réunis au sein de l’Union Régional de Chambre de Métier du Togo. On a pensé que pour une mise en œuvre efficace du projet, il faut mettre en place un pôle de formateurs endogène », le coordonnateur du projet (PAISPHT),  KOMADAN Tchédjiko Noèl. 

FETAPH 2

Pendant deux jours les participants ont suivi des communications. Il s’agit entre autre du Handicap, la valorisation des personnes handicapées, la gestion des personnes handicapées, rôle des maîtres artisans et des formateurs endogènes.

Selon M. KOMADAN : « Vous ne pouvez pas confier un travail à quelqu’un sans lui montré comment il faut faire le travail. C’est pour cela que nous avons trouvé judicieux de réunir ces acteurs et partager avec eux des informations utiles sur le projet, leur donné des connaissances sur la thématique du handicap, la gestion de la personne handicapée.

FETAPH 3

C’est le Maire de la commune Kozah1, PIDABI Pawoubadi représentant le préfet de la Kozah qui a ouvert les travaux de cet atelier en présence du Directeur Régional de l’Action Sociale de Kara, ATOUKOUSI Wédé.

Le Maire a salué la mise en œuvre du projet qui traduit dans les  faits la volonté du gouvernement avec le Chef de l’Etat en tête de ne laisser personne de côté dans le développement de l’économie Togolaise. Il a souhaité que les participants puissent à l’issue des travaux partager les informations reçues avec  les autres pour que la politique de résilience du chef de l’Etat connaisse un succès.

Frédéric TCHINGUILOU et OUTOUN Napo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *