C 2

Ouvert solennellement le mardi 31 Août 2021 le tout 1er championnat militaire et paramilitaire de Marche Commando et de Parcours d’Obstacles a pris fin le Vendredi 03 Septembre 2021 au Camp Général AMEYI de Kara avec l’épreuve de Marche Commando longue de 08 km. Avec une arme de plus de 03 kg et une charge de 08 kg, soit environ 12 kg à gérer, les concurrents ont tous rivalisé d’ardeur au départ.

C 1

C’est le Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP) qui est arrivé en tête de cette marche alors que le Gendarmerie Nationale avait marqué l’arrivée mardi en marche relais.  Ces deux unités se sont vu attribuer les trophées respectifs tandis que le trophée de fair-play est allé au Corps des Agents des Eaux et Forêts (CAEF).

IMG 4872

En combinant les deux épreuves de la marche commando avec le paramètre du meilleur temps effectué par équipe, c’est le RCGP qui a été sacré champion de cette 1ère compétition. La Gendarmerie Nationale est vice-championne et le 2ème Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) boucle le podium.

IMG 4896

Pour le Parcours d’Obstacles, le Régiment Parachutiste Commando (RPC), unité organisatrice s’est emparée du trophée de champion suivi du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) et du 4ème Régiment d’Infanterie (RI).

« Chers athlètes, au terme de ce challenge, je voudrais vous féliciter tous pour avoir non seulement accepter un nouveau défi mais aussi pour vous êtes investis corps et âme pour le relever. Les uns et les autres ont été impressionnés par votre engagement, votre créativité, votre ingéniosité et votre détermination. Dans le mental, aucun soldat n’a abdiqué », a laissé entendre le Commandant du 4ème secteur militaire et chef corps du RPC, Lieutenant colonel KOMBATE Latiémbè dans son mot de remercîment.

C 4

Tout s’est déroulé en présence du haut commandement avec à sa tête le Directeur de la gendarmerie nationale, colonel MASSINA Yotrofèi représentant le Général de Brigade, Chef d’Etat Major de Forces Armées Togolaises (FAT). Comme à l’ouverture le préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hèmou Badibawou et ses paires de la région n’ont voulu rien rater du bouquet final.

TAK Steven et OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *