coll 2

Le 4ème colloque scientifique international pluridisciplinaire de l’Université de Kara s’est ouvert le lundi 18 octobre 2021 au Campus nord. Placée sous le thème « Consommation locale et valorisation des savoirs endogènes: quelles contributions des universités africaines pour renforcer la résilience des populations face aux crises planétaires ? », cette rencontre de cinq jours connait la participation de sept cent soixante-dix-sept (777) délégués dont cent dix (110) femmes de 11 pays d’Afrique et d’Europe. Elle vise à proposer des solutions basées sur les savoirs locaux pour renforcer la consommation locale et se préparer efficacement contre de futures crises internationales.

« Les universitaires sont soucieux de ce qu’ils peuvent apporter pour le développement social et économique de nos Etats. Les chercheurs se sentent alors interpeler par le rôle qui est le leur dans les approches de solutions pour promouvoir la consommation des produits locaux », a déclaré le président de l’université de Kara, Professeur Komlan SANDA.

« L’Université et les centres de recherches sont capables de travailler pour une amélioration de la qualité de ses produits et également pour une conception des produits modernes matériels et immatériels », a-t-il ajouté.

Plusieurs communications suivies de débats vont meubler la rencontre. Selon le représentant du ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, M. BODJONA : «  Ce colloque vient à point nommé pour inciter tous les acteurs à s’atteler à la consommation des produits locaux sur notre territoire ».

coll 1

Dans son discours d’ouverture par visioconférence, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Majesté IHOU WATEBE a salué le choix du thème qui cadre avec la vision du gouvernement. Il espère que le gouvernement pourra tirer des réflexions de cette rencontre, des éléments de gouvernance afin de pallier les maux dont souffrent les pays de la sous-région. La conférence inaugurale a porté sur le thème : « Capital de savoir volontarisme économique et transfert de développement ». Conférence présentée par le professeur Yaovi AKAKPO Doyen honoraire de la faculté des sciences de l’homme et de la société de l’université de Lomé.

Jacqueline TOKI et TCHALA Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *