5 minutes

Des jeunes filles et femmes venues des communes de la région de la Kara ont entamé ce jeudi un séminaire atelier de renforcement de capacités sur leurs droits fonciers à accéder équitablement à la terre pour une pleine jouissance. L’atelier est organisé par l’Association Culture-Développement.

Il s’agit de présenter à ces femmes les instruments juridiques que le gouvernement a mis en place pour faciliter l’accès des femmes à terre en l’occurrence le code foncier et domanial.

En ouvrant les travaux de cette rencontre au nom du préfet de la Kozah, le premier adjoint au maire de la Kozah 1, M. TATA KélemBadabo a fait savoir que la question de la terre en lien avec les femmes est une question qui touche presque tous les pays d’Afrique. Il a relevé que malgré leur fort taux de participation aux activités agricoles, les femmes n’ont jusqu’à présent aucun droit pour accéder à la terre.

Il a encouragé les organisations de la société civile qui œuvrent aux côtés du gouvernement pour faire barrage à cette injustice. Il s’est enfin dit convaincu du bien-fondé de cette formation qui va impacter positivement la vie de ces femmes rurales.

Pierre FINTAKPA LAMEGA & Rachid OURO-AGORO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.