7 minutes

Le Directeur Régional de l’Education de la Kara, GNONEQUE Kodjo était le mercredi 02 mars dans les mamelles du Togo, dans la préfecture de Dankpen. Il est allé rencontrer les enseignants du primaire et du secondaire du grand secteur Nandouta.  C’est l’un des milieux enclavés et donc vulnérables de la région et ceux qui s’occupent de la formation des hommes de demain dans cette zone du Togo doivent être encouragés. C’est l’une des raisons du déplacement du DRE GNONEQUE qui a discuté des conditions de vie et de travail avec ses collaborateurs, pour une éducation de qualité telle que visée par le gouvernement. Enseigner, éduquer, est une mission dans laquelle tout dérapage est interdit.

Pour réussir cette mission, deux qualités sont nécessaires : la volonté et l’engagement. M. GNONEQUE a exhorté les enseignants du secteur du secteur Nandouta à faire leurs ces qualités, seul moyen pour relever le défi de l’éducation de qualité. Le Directeur GNONEQUE a saisi l’occasion pour partager les résultats d’une étude avec les enseignants, histoire de leur faire comprendre les efforts qu’on attend d’eux. Il n’a pas passé sous silence les phénomènes nouveaux tels que les changements climatiques et le Djihadisme ou l’extrémisme violent. Répondant aux doléances des professionnels de l’éducation, le DRE Kara a fait savoir que « le gouvernement est conscient des besoins qui sont énormes ; tout ne peut être réglé en même temps ». Les efforts multiples sont en cours, « tout sera géré progressivement ». Très satisfaits à la fin des échanges, les enseignants ont remercié le Directeur pour cette initiative.  Le séjour de M. GNONEQUE à l’EPP Nandouta a pris fin avec la visite aux Mamans cantine à qui ils a demandé de servir un repas qui répond qualitativement et quantitativement aux élèves.

Emile PAMAZI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.