11 minutes

La deuxième séance plénière de la première session ordinaire de l’année s’est tenue le mercredi 02 Mars  sous la présidence de Madame Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale. C’était en présence de Payadowa Boukpéssi, ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République. Cette séance publique tenue au palais des congrès de Kara a aussi connu la participation des étudiants de quelques facultés et écoles de l’Université de Kara.

Au cours de la plénière, les députés présents ont adopté, à l’unanimité, le projet de loi portant création des régions dite loi de « Kara ».

Les lois antérieures régissant le territoire notamment la loi n°60-4 du 10 février 1960 portant réorganisation administrative en République togolaise et la loi n° 81-8 du 23 juin 1981 portant organisation territoriale n’ont pu conférer le statut de collectivités territoriales aux régions existantes.

Dans la dynamique d’une décentralisation effective et efficace, la consécration de la région en tant que collectivité territoriale devient une impérieuse nécessité. Instrument juridique et pragmatique indéniable, le présent projet de loi qui parachève le processus de décentralisation, permettra une meilleure exécution et coordination des actions de développement économique et social. Corollaire de la démocratie représentative, l’émergence d’une élite locale et la responsabilisation des citoyens deviennent une garantie.

A l’issue du vote, le ministre d’Etat Payadowa Boukpéssi, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République ont salué la Représentation nationale pour sa disponibilité, laquelle a permis d’adopter cette loi qui s’inscrit dans la politique de réformes du gouvernement.

Le gouvernement sous l’autorité du Chef de l’État fera un bon usage de ce texte voté. L’usage premier est l’adoption des décrets d’application. Ce qui nous permettra de définir le nombre de conseillers par région mais également d’aller plus loin notamment dans les circonscriptions électorales. Cette étape permettra à la CENI et autres institutions impliquées dans le processus électoral de démarrer les activités de préparation des élections régionales. Il en est de même pour les partis politiques a indiqué le Ministre d’Etat Payadowa Boukpéssi.

Avant de lever la séance, la présidente de l’assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan s’est félicitée de l’adoption ce jour du projet de loi portant création des régions. Elle a félicité ses pairs en les invitant à toujours œuvrer pour le développement de notre pays.

Pierre FINTAKPA LAMEGA & Rachid OURO-AGORO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.