8 minutes

La région de la Kara bénéficie du programme Nana Tech Immersion, une des 05 composantes de l’initiative Nana Tech.

C’est un programme de formation du gouvernement togolais mis en œuvre par le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale. Il vise à renforcer la compétitivité des femmes commerçantes et entrepreneurs grâce à l’utilisation efficace des outils numériques. Il a été lancé le lundi 08 juillet 2024 au palais des congrès de Kara pour le compte de la région.

« Nana Tech s’inscrit dans la stratégie Togo-digital 2020-2025 plus précisément dans son programme 08 où il est important de créer un écosystème digital. La composante immersion qui nous rassemble cible particulièrement des femmes qui ont une activité génératrice de revenue. Il s’agit de mettre à la disposition de ces femmes des outils. Des portables seront partagés à ces femmes et sur ces portables seront installés des applications allant de la gestion de leur entreprise à la gestion financière de leurs activités », a déclaré le coordonnateur du projet Nana Tech, Koffi Hyacinthe TAKPAH.    

NANA TECH 3

La cérémonie de lancement de Nana Tech dans la région de la Kara intervient après celle de Lomé. Le programme est soutenu par le Millénium Challenge Corporation (MCC) via l’organisme de mise en œuvre du Millenium Challenge Account Togo (OMCA-Togo).

« Dans le cadre du programme seuil financé par le Millénium Challenge Corporation, il y a le projet TIC qui a pour but d’accroitre l’accès des TIC sur toute l’étendue du territoire. Ce projet a pour objectif de faire en sorte que tous les services TIC soient accessibles à tous et que son utilisation puisse contribuer à la croissance économique, à la création d’emploi et au bien-être de tous les citoyens. Ce projet Nana Tech rentre véritablement en ligne dans cet objectif visé par le projet TIC », a laissé entendre la Directrice Générale de l’OMCA-Togo, N’Gname Jeanne BOUGONOU.

NANA TECH 1

Ce programme de formation qui va durer 06 jours a été lancé en présence de la Kozah, colonel BAKALI Hèmou Badibawou  et du représentant de la ministre de l’économie numérique et de la transformation digitale, Roger LASMOTHEY.

AGOUDA Abdel-Razak et OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *