8 minutes

La Foire Régionale du Textile et de la mode bat son plein sur l’esplanade du Palais des Congrès de Kara. C’est une initiative de l’entreprise «  Pagnes africains » et l’Association des tisserands de la Kozah. Les activités commerciales ont été lancées Vendredi 14 Juin 2024.

C’est donc parti pour 10 Jours d’activité commerciale. La 1ère édition de la Foire Régionale du Textile et de la mode de Kara est marquée par entre autres : des expositions, ventes de produits issus du textile, de l’artisanat, des défilés de modes, des rencontres de renforcement de capacités, des rencontres be to be, élections de miss traditionnelle première édition.

FOIRE2

« Je suis tisserand, j’ai participé a mainte reprise à des concours nationaux et internationaux. J’ai vu le besoins dans notre secteur d’activité et j’ai commencé les sensibilisations. Il y a aussi beaucoup de manquements dans l’exercice de notre métier : notamment le fil qui n’est pas surplace et il faut aller à l’extérieur ramené, le coût devient très cher et quand nous travaillons, le prix du pagne revient encore très cher.  Il a fallu une opportunité autour duquel nous allons vraiment nous réunir, renforcer nos capacités et parler d’une même voix pour lancer des plaidoyers à tout le gouvernement Togolais pour qu’il nous vienne en aide ». a confié le responsable de l’entreprise « Pagne Africain » Promoteur et Président d’organisation NASSIBA Pilisouwé.

Plusieurs interventions dont celle du Directeur Régionale du Commerce de l’Artisanat et de la Promotion du Consommé Local ont marqué la cérémonie de lancement, M. DONOU Kossi a salué la tenue de la présente Foire et demandé aux opérateurs économiques de saisir cette opportunité pour valoriser leur savoir-faire.

FOIRE 3

C’est le Préfet de la Kozah qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Le Colonel BAKALI Hèmou Badibawou a salué la mobilisation de  la Chambre Régionale des Métiers de Kara et ses démembrements pour la tenue de l’évènement. Il a exhorté les participants à mener leur activité dans le respect des règles de l’art. Une coupure du ruban symbolique et la visite des stands ont mis fin à la cérémonie.

Frédéric TCHINGUILOU et ATADEGNON Emédéssê                     

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *