8 minutes

C’est l’école primaire d’Abouda qui  a accueilli l’évènement dans le cadre  du projet « Meals for success » ce Mercredi 17 Janvier 2024.

IL est initié par l’ONG  ADRA  qui  intervient dans les domaines de  la santé primaire, l’éducation  à travers les cantines, l’alphabétisation des adultes, l’agriculture biologique et durable puis les urgences en cas de catastrophes ou de sinistrés. Le projet « Meals for Success » a pour vision de sensibiliser la communauté et les partenaires sur l’importance de la cantine scolaire et de mener des plaidoyers sur la protection des enfants et leur sauvegarde.

CANTINE2

Ce projet qui est à sa phase pilote pour la région de la Kara, couvre  05 écoles répartis dans les communes Kozah3 et Kozah4 à savoir : l’école primaire d’Atchangbadè, de Koudjou kada, de koungouyo , de Soumbou et d’Abouda. Selon Madame, AFANDONOUGBO Akossiwa, représentante et coordonnatrice de l’ONG ADRA à Kara « le projet « Meals for Sucess » piloté par ADRA a pour objectif de fournir au moins un repas chaud aux élèves de l’Ecole Primaire Publique. Et dans l’optique d’atteindre ce résultats les magazines et cuisines ont été construite. Ces cuisines vont servir aux mamans cantines qui sont des bénévoles à cuisiner pour les enfants et maintenant à la facturée à l’achat de l’ONG ADRA ».

CANTINE3

Trois temps forts ont marqué le lancement officiel du projet « Meals for success » à savoir, la présentation de l’ONG ADRA, du projet d’alimentation scolaire dans la région de la Kara puis la protection des enfants et la sauvegarde. A l’issue de la cérémonie le maire de la commue Kozah 3 et les écoles bénéficiaires ont témoigné leur gratitude aux initiateurs de ce projet financé à hauteur de 164953 dollars américain soit 99455000 franc CFA.

CANTINE4

Le lancement de ce projet a vu la présence du représentant du Directeur Régional de l’Éducation de la Kara, ADIKADI Tantaré chef d’inspection Kozah sud, du maire de la commune Kozah 3, PISSIYOU Sami Essokoudjowu, du coordonnateur régional de l’ANADEB, la division de la planification de la région Kara, du coordonnateur du RESOKA, des représentants des écoles concernés, des chefs traditionnels des 5 cantons bénéficiaires puis les parents d’élèves.

Rodrigue TOMBEGOU et ATADEGNON Emédéssê

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *