La pandémie du Covid 19 n’épargne personne. Pour éviter que ce virus mortel fasse des victimes dans le canton de Bohou, les cadres du dit canton ont organisé le samedi 06 Juin 2020 une séance de sensibilisation à l’endroit des chefs de villages et des chefs des comités villageois de développement sur cette maladie mortelle.Dans leur exposé les cadres de Bohou ont  démontré d’abord la dangerosité de cette pandémie en suite sensibilisé la population sur les lieux de vente de la boisson locale car ces points de vente connaissent une affluence hors pair. Ils ont exhorté la population aux respects des mesures barrières et surtout à ne rien prendre à la légère en ce qui concerne cette maladie.

Les cadres ont profité de cette sensibilisation pour faire don d’un important lot de matériels, composés de 10 dispositifs de lavage des mains équipés de détergent,  de 2650 masques de protection et 100 sacs de mais de 50 kg à distribuer dans tout le canton.

L’initiative vise à aider les populations à respecter les mesures barrières. Ceux sont donc des masques lavables et réutilisables qui ont été distribués. Les dispositifs de lave-mains vont être installés à différents endroits qui attirent souvent la foule dans le canton ».Parlant du Maïs offert à la population, M.PAGNOU  cadre du canton relève que « les personnes vulnérables du canton sont des victimes indirects de la pandémie qui a occasionné une paralysie dans les activités  entrainant même des pertes d’emplois. Or certaines familles dans le canton n’ont pour seul revenu que ce qu’un parent envoi chaque mois. Une fois que ce revenu n’existe plus  la victime indirecte c’est le bénéficiaire. »

La séance s’est achevée par le mot des bénéficiaires qui a salué ce geste de plus des cadres de Bohou.

Pierre Fintakpa LAMEGA et Rachid OURO-AGORO