Le pied bot est une malformation congénitale constatée chez certains enfants dès la naissance. Si la prise en charge n’est pas effective, l’enfant grandit et développe un handicap permanent. Instituée en 2012, cette journée se célèbre le 03 Juin de chaque année. Au Togo, c’est la préfecture de Tchaoudjo qui a accueilli le Jeudi 03 Juin 2021, la 1ère édition de cette journée placée sous le thème : « Le pied bot se traite médicalement pour éviter le handicap à l’enfant si les parents s’engagent tôt ».

L’objectif est de sensibiliser les différents acteurs sur la nécessité de la prise en charge précoce des enfants victimes de ce mal. Au cours de cette célébration, un projet de prise en charge précoce de pieds bots au Togo a été présenté. Ce projet qui doit couvrir 04 ans est financé par le partenaire CBM-Togo, une organisation chrétienne internationale.

Selon la Représente pays de CBM-Togo, Madame Laure Akoffa TAY : « Le traitement de pieds bots donne de l’espoir. Ça se traite par la rééducation de 0 à 3 ans. Cela veut dire que lorsque la déficience est identifiée tôt, la rééducation peut redresser. Au delà de 3 ans, et en cas de récidive, il faut une chirurgie ».

Les activités marquant la célébration de cette journée mondiale du pied bot ont été lancées par le préfet de Tchaoudjo. Le colonel MOMPION Matéindou a invité les différents acteurs à jouer leur rôle pour l’éradication rapide de ce mal au Togo.

Pierre FINTAKPA LAMEGA et OUTOUN Napo

By tic tic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *