7 minutes

Des offices religieux ont marqué la commémoration du 17ème anniversaire du rappel à Dieu le 05février 2005 du Père de la nation, Feu GNASSINGBE Eyadéma.

A Kara, une messe catholique a été dite le dimanche 06 février 2022 en la cathédrale Saint Pierre et Paul pour le repos éternel de l’illustre disparu. C’était en présence de la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins, Mamessilé Aklah AGBA-ASSIH, du préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hèmou Badibawou et des députés. L’officiant, le curé Patrice LIMDEYOU a rappelé la grandeur de l’homme et toutes ses œuvres pour le bonheur du peuple togolais. Les fidèles catholiques ont aussi prié pour les dirigeants du pays et tous les togolais.

Les fidèles protestants ont également prié pour les mêmes intentions. Le culte, dirigé par l’aumônier national de l’église Evangélique Presbytérienne du Togo, Sylvain PITAGNALI a été dit à la Paroisse de Kara-ville.

A l’occasion, la ministre Mamessilé Aklah AGBA-ASSIH a rappelé le sens de ces offices religieux.

« Nous retenons du père de la nation, un homme de paix, d’union qu’il a toujours œuvré pour la réussite des enfants du Togo. Il était donc de bon ton que nous nous réunissons pour commémorer son départ et nous rappeler cette vision qu’il a su transmettre à tous les enfants de ce pays », a-t-elle déclaré.

Les musulmans ont aussi prié le vendredi 04 février 2022 pour le repos de l’âme du Père de la nation, pour le chef de l’Etat et ses collaborateurs, la paix et la sécurité au Togo et dans le monde. Cette prière a été dirigée par l’Imam de la Mosquée centrale, El  Hadj Hassan TAGBA.

OUTOUN Napo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.